Côté pros

Rencontre avec des fleuristes passionnés

La jolie boutique « Les fleurs du Moulin » est gérée par le talentueux Henri OLIVIER. Il œuvre avec Cyril, artisan fleuriste au regard malicieux. A peine le seuil franchi, nous entrons dans un monde féérique aux senteurs enivrantes. C’est un lieu à l’atmosphère douce et chaleureuse. Je suis heureuse de rencontrer ces fleuristes passionnés.

La boutique propose principalement des prestations dans le domaine de l’événementiel : les mariages, soirées, anniversaires, événements professionnels.

fleuristes

Quel est votre parcours et pourquoi avez-vous choisi d’être fleuriste ?

Henry : J’ai travaillé dans plusieurs domaines (décoration, antiquité, couture, hôtellerie) avant de devenir fleuriste, métier dont j’ai toujours eu envie. Il y a 20 ans, j’ai eu l’opportunité de réaliser ce rêve. J’ai suivi une formation « accélérée » et ouvert une boutique.

Cyril : A 20 ans, j’ai fait l’école de fleuriste de Paris. Mon ancienne maître fleuriste m’avait dit « Si tu sais faire rêver un client, tu sais ce que c’est qu’être fleuriste ». Etre fleuriste c’est créer le rêve… et je fais cela depuis 25 ans maintenant.

Qu’est ce qui vous plaît dans ce métier ?

Henri : J’aime le contact avec les clients, les faire rêver. Dans le cadre d’un mariage, nous participons à un événement qui marque profondément la vie des gens, nous partageons une part d’intimité. J’aime pouvoir créer ces liens et les accompagner vers cette journée inoubliable.

Cyril ajoute que ce métier embellit le quotidien des personnes que ce soit pour une belle occasion ou une épreuve de la vie. Notre plus belle récompense est de voir les yeux de nos clients qui scintillent de bonheur et de joie.

Parlez-moi de votre métier

Fleuristes perfectionnistes et soucieux d’offrir des produits qui tiennent dans le temps, nous avons réalisé un gros travail de sélection de fournisseurs pour garantir des végétaux de qualité. Lorsque cela a été possible, nous avons choisi des producteurs locaux.

Nous nous investissons corps et âme pour rester à l’affût de l’actualité, surfer sur les tendances et travailler différemment lorsque le besoin se fait sentir.

Être fleuriste c’est aimer le végétal, travailler avec cette matière à la fois vivante et périssable.

De nos jours, il est nécessaire de se réinventer régulièrement pour s’adapter à l’évolution du métier et faire face au contexte économique. A ce titre, certains fleuristes ont choisi de troquer leur boutique contre un atelier pour se consacrer uniquement à la décoration liée à l’événementiel.

Les fleuristes passionnés sont souvent des hypersensibles, ce trait de caractère se perçoit dans la façon d’être et le savoir-faire. Le choix des fleurs traduit souvent le caractère des personnes (nerveuse, réservée, calme, romantique..). L’hypersensibilité est un atout qui nous permet de discerner les personnes, d’être de bons conseils et de les orienter avec douceur et pédagogie vers ce qui convient le mieux.

fleuristes

Quels conseils souhaitez-vous donner à une personne qui souhaite devenir fleuriste ?

Il faut avoir une véritable vocation pour être artisan fleuriste, avoir un sincère amour du végétal. Sans la passion, il peut être difficile de s’impliquer dans ce métier qui demande beaucoup de temps et d’énergie.

Naturellement, les fleuristes doivent aimer le contact avec les clients, être bienveillant et à l’écoute, s’intéresser à l’art, la sculpture, la peinture, la nature, les couleurs.

L’idéal est de suivre une formation dans une école spécialisée en fleuristerie et si possible d’ajouter un CAP d’horticulture. Ce complément permet de mieux appréhender le travail du végétal (manutention, entretien, culture, saisonnalité, tenue dans le temps).

Une formation accélérée est possible mais il est préférable dans ce cas d’avoir une certaine sensibilité artistique, un passé lié à l’art et l’artisanat, et bien sûr « aimer le beau ».

Le métier d’artisan fleuriste est considérablement différent de ce qui peut être proposé dans la grande distribution où les conditions de travail ne sont pas optimales et les connaissances des végétaux trop souvent négligées.

Comment les fleuristes préparent le jour J avec des futurs mariés ?

Nous échangeons sur le thème du mariage, les couleurs, la nature et le lieu de la cérémonie (religieuse/laïque), le lieu de la réception (intérieur/extérieur). Nous partageons des photos pour donner des idées sur les différentes décorations présentes lors de cette journée : bouquet de la mariée, boutonnière du marié, arche fleurie, centres de table, décoration de la voiture…

Le point de départ pour élaborer toute la décoration est la mariée et le choix de sa robe. Les fleurs sont choisies et travaillées en fonction du style, des tissus et de la forme de la robe.

Selon le lieu de la réception, nous travaillerons différemment les fleurs et les contenants. Par exemple, certains lieux se prêtent plus facilement à une décoration champêtre, d’autres à une décoration romantique et élégante.

Les fleurs ont leur propre énergie. Certaines associations ne sont pas des plus pertinentes et peuvent vite « fatiguer le regard ». Nous guidons ainsi les mariés dans le choix des fleurs (forme, couleur) pour créer un décor agréable et harmonieux.

fleuriste var
Les fleurs du Moulin  - fleuriste
Les fleurs du Moulin fleuristes

Comment se passe le jour J pour les fleuristes?

Nous gérons tout pour que les mariés ne se (pré)occupent de rien !

Nous réalisons l’installation de la décoration sur site en tenant compte bien sûr du timing de la journée et des contraintes techniques. Il nous arrive de réaliser les compositions sur place ou bien de les préparer en boutique et de les transporter à température ambiante pour éviter les chocs thermiques, d’où l’importance de la qualité des végétaux et la saison.

Le lendemain, nous revenons pour l’enlèvement et le rangement de la décoration.

Avez-vous une anecdote à partager ?

Des clients nous confient parfois la décoration de leur événement en nous donnant « carte blanche ». Nous partons d’un thème, d’une citation ou bien d’une couleur et imaginons toute la décoration.

Il y eu des mariages atypiques comme par exemple « la nuit tous les chats sont gris », pour lequel nous avons donc imaginé des compositions florales suspendues avec des chats gris à l’intérieur. Nous avons aussi eu des thèmes autour de la cuisine, de la rose et même des feux tricolores.

Pour finir, quels conseils de fleuristes souhaitez-vous donner aux futurs mariés ?

Il faut faire attention à ce que l’on voit sur Pinterest. C’est certes une source de bonnes idées, mais elles ne sont pas toutes réalisables, pertinentes et à bas prix. Par exemple, un bouquet en fleurs séchées est plus fragile et aura un prix plus élevé qu’avec des fleurs fraîches. Cela engendre ainsi des conséquences sur le budget alloué.

C’est un jour unique, il faut qu’ils pensent à se faire plaisir avant tout.

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqué par un *