Côté pros

Rencontre avec Haingo, coiffeuse

Haingo est coiffeuse depuis environ 20 ans. Il y a 4 ans, elle a décidé de se mettre à son compte et de se spécialiser dans la coiffure à domicile et l’événementiel dont principalement des mariages.

Haingo, pourquoi es tu devenue coiffeuse ?

Depuis toute petite j’ai envie de prendre soin des autres, de leur permettre d’apprécier leur propre image, j’ai choisi la coiffure pour exprimer tout ça. J’ai beaucoup à donner, à transmettre.

Quel est ton parcours ?

J’ai grandi au Madagascar où mes frères et sœurs avaient un salon de coiffure. J’ai appris « sur le tas » en les regardant travailler avant d’entreprendre des études. Avant de me mettre à mon compte et malgré mon expérience, je suis retournée prendre des cours à l’Académie de la Beauté pendant 15 jours pour bien ficeler mon projet.

As-tu une spécialité ? Quelle est ton approche ?

Comme tout le monde, j’ai appris les bases de la coiffure mais j’aime par-dessus tout exprimer ma créativité. A partir de la forme du visage, du type de cheveux, je vois de suite la coupe qui peut convenir à la personne.

J’aime tout particulièrement coiffer les futures mariées. J’ai aussi décidé de quitter le travail en salon pour pouvoir adapter mes horaires pour m’occuper de mes enfants.

En parlant de salon, quelle est la différence pour la mariée entre une coiffure réalisée dans un salon et à domicile ?

Au salon, la future mariée est observée par tout le monde, elle n’a pas d’intimité. Une journée de mariage est source de stress, les futures mariées préfèrent généralement être au calme. Elles s’offrent ainsi la possibilité (voire même le luxe) d’être apprêtée par leur coiffeuse et leur maquilleuse à domicile ou sur le site des préparatifs. Elles évitent ainsi de courir entre le salon et l’institut, de stresser sur la route et à chercher un parking.

Haingo, peux-tu m’en dire plus sur le métier de coiffeuse dans le cadre d’un mariage ?

J’ai une première prise de contact avec la future mariée, nous échangeons sur ses goûts, envies et besoins. Nous programmons un ou plusieurs essais en fonction de ce qu’elle a envie de tester comme coiffure. Il est fréquent qu’elles se soient inspirées de revues dédiées au mariage ou bien via les réseaux sociaux (Instagram ou Pinterest). Je leur explique ce qu’il est faisable de faire compte tenu de leur visage, de leur type de cheveux et de la robe choisie.

Je vois souvent très rapidement la coiffure qui les mettrait le plus en valeur. En parallèle, je prépare le planning pour le jour J en tenant compte des personnes à coiffer (mariée, témoins, mère, invitées..). C’est très important d’être minutieuse et bien organisée car d’autres prestataires sont souvent concernées comme la maquilleuse et le/la photographe. De plus, il peut m’arriver de faire 2 à 3 mariages par jour.

Le jour J, je réalise donc la coiffure de la mariée et des personnes prévues. Un jour, j’ai même coiffé jusqu’à 13 personnes ! Un record !

J’imagine qu’il n’est pas possible de coiffer tout le monde de la même façon..

Effectivement, ce n’est pas possible, il y a différents types de cheveux, de forme de visage. Je cherche toujours à mettre en valeur les personnes en les conseillant sur la coiffure qui leur conviendrait le mieux.

Certaines personnes me laissent carte blanche et sont toujours ravies du résultat.

Revenons au jour J. Je sens à travers tes mots ton énergie et tout ce que tu as à cœur de donner aux autres.. J’imagine que ton intervention ne se limite pas à coiffer la mariée et éventuellement les invitées.

C’est juste. Il arrive que la mariée soit seule, pour l’aider j’ai eu l’occasion d’accueillir et renseigner un fleuriste. Avec ma collègue maquilleuse, j’ai aussi aidé la future mariée à enfiler et fermer sa robe car personne n’était là pour l’assister. J’ai aussi pris des photos car aucun photographe n’était prévu pour les préparatifs. On a même fermé une maison car le chauffeur attendait la future mariée et le temps était compté.

Quels sont tes projets pros, ton actualité ?

Depuis quelques temps, je travaille pour l’armée et l’hôpital où je coiffe les agents hospitaliers et les malades.

Ma première cliente était une personne âgée qui a failli mourir. Elle vivait seule dans une commune voisine. Son fils est venu lui rendre visite et s’est aperçu qu’elle avait les yeux anormalement gonflés. Elle avait une tension bien trop élevée pour son âge, elle a été immédiatement hospitalisée.

Elle avait les cheveux blonds, assez longs et mal entretenus. Son fils a pris rendez-vous pour que je prenne soin de sa maman. Après ce qu’il lui était arrivé, il avait envie de la chouchouter et cela a commencé par une nouvelle coiffure. Après une coupe et une coloration, c’était une nouvelle personne. Comme je coiffe aussi à domicile, son fils m’a nommée coiffeuse attitrée de sa mère.

Cette première expérience auprès des malades m’a beaucoup touchée.

C’est exactement ce qui me manquait en salon. Je suis très heureuse de pouvoir vivre ces expériences, tisser des liens avec mes clientes. C’est très important pour moi d’être entièrement là pour une personne.

Je rêve de pouvoir transmettre mon savoir-faire et mon expérience.

Haingo, as-tu des conseils à donner à une personne qui souhaiterait devenir coiffeuse ?

Le plus important est d’aimer ce que l’on fait, œuvrer avec le cœur et par passion. Avec la passion, la créativité peut s’exprimer librement. Il faut faire ce métier car on l’aime. Malheureusement, beaucoup de personnes deviennent coiffeuses par défaut ou simplement pour avoir un revenu.

As-tu des conseils à donner aux futures mariées ?

Il est important de rester soi-même, même si le jour de son mariage n’est pas un jour comme les autres. Faites également confiance aux professionnels qui vous entourent, ils ont de l’expérience et sont là pour vous accompagner.

One comment on “Rencontre avec Haingo, coiffeuse”
  1. February 28, 2024 at 15h56

    […] notre jolie mariée a été maquillée par Maéva et coiffée par Haingo. Magali a réalisé le pétillant bouquet de la mariée. Ce beau costume d’un vert soutenu […]

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqué par un *